Historique de la Tour Saint-Pierre

La Tour Saint-Pierre est un bastion militaire construit en 1570 pour protéger la face nord de la cité entourée de remparts et de fossés. Sur son fronton, une imposte indique son nom et la date de sa construction. Elle est surmontée d'une pierre dont les blasons ont été martelés à la Révolution. Ce bâtiment fut épargné par l'arasement des remparts dont les briques servirent à la construction de maisons intra-muros. Au nord, le petit cours d'eau "la Sâle" fut canalisé pour alimenter le moulin de la Sâle et la tannerie Sorlin. Le comblement du fossé devint la rue des "Dôdanes" où se développèrent des petits métiers. Le dernier bourrelier Marcel BUGUET quitta la Tour Saint-Pierre en 1981. Le bâtiment fut alors mis en vente pendant plus de 10 ans, mais totalement abandonné par ses concitoyens et par la municipalité. Il fut sauvé de la ruine grâce à une initiative privée, pour devenir en 1993, le siège social de l'association A.R.T.S créée spécialement pour la réhabilitation de ce lieu antique.

Commencés en 1995, les travaux libérèrent la Tour de sa boutique délabrée et des hauts murs attenants, afin de permettre à l'entreprise BARBEROT de BOURG et à des artisans locaux, d'entreprendre le chantier de restauration sous l'autorité des Architectes des Bâtiments de France. Des détails d'architecture comme des chambres de tir, des meurtrières et des bouches à feu furent mises au jour. Le sous-sol révéla aux archéologues de l'INRAP la présence du rempart et d'un site gallo-romain aujourd'hui protégés par un plancher.

Ce premier chantier fut distingué en 2001, par le Premier Prix du Conseil Général pour la Sauvegarde du Patrimoine en Saône-et-Loire. Et en 2010, la restauration de la façade sud, s'ouvrant sur la cour, reçut le Label de la Fondation du Patrimoine.

La Tour Saint-Pierre est désormais un espace culturel associatif.

Plan Terrier Tour Saint-Pierre Rempart Nord, Tour Saint-Pierre (Archives régionales) Dessin de la Tour par Lucien Guillemaut Tour, boutique du bourrelier Marcel BUGUET Chambre de Tir et fenètre à barreaux en 1993 Ancien atelier en 1996 Démolition du magasin Dégagement du parvis Reportage TV de France 3 Charpentiers Découverte d'une bouche à feu Intérieur fenètre à barreaux Restauration de la fenètre à barreaux Bouche à feu centrale restaurée Site archéologique gallo-romain Achéologues INRAP Mobilier archéologique Cour, Démolition de l'appentis Façade sud dégagée Façade sud restaurée Message découvert Jacques THOMASSET 1998, inauguration à la mode CHRISTO Cocorico 2 plaques sur le mur Logo des Monuments Historiques Sortie de classe La tour Saint-Pierre a retrouvé son âme

 

Suite du site : Activités